15 conseils pour sauver son mariage

15 conseils pour sauver son mariage

15 façons de sauver son mariage : Le mariage est vu par beaucoup comme l’un des plus grands évènements de leur vie. Mais une fois la bague au doigt passée, et le serment de rester unis « pour le meilleur et pour le pire » prononcé, encore faut-il y parvenir! Dans cet article nous allons passer en revue 15 conseils pour sauver son mariage.

Attendre trois ans avant de se marier

Selon un sondage de 2014 mené à l’Université Emory, les personnes qui se fréquentes quelques années avant le mariage augmentent leurs chances de rester ensemble. Mais n’attendez pas trop longtemps, une analyse de juillet 2015 de l’Université de l’Utah a révélé que, pour les individus qui s’échangent les alliances après l’âge de 32 ans, les chances de divorcer augmentent de 5% par année.

Attendez jusqu’à votre 23e anniversaire pour vous engager

Une étude menée en 2014 dans le Journal of Marriage and Family a révélé que les personnes qui se sont mariées à l’âge de 18 ans avaient un taux de divorce de 60 pour cent, alors que ceux qui avaient au moins 23 ans au moment de se marier connaissent un taux de divorce autour de 30 pour cent.

Trouvez quelqu’un de son âge

Plus l’écart entre les conjoints est élevé, plus ils sont susceptibles de divorcer, selon une étude de 2014 de l’Université Emory.

Ne vous ruinez pas en cérémonie de mariage

Une étude a révélé que les couples qui dépensé plus de 17 000€ pour leur cérémonie de mariage sont 46% plus susceptibles de divorcer. D’un autre côté, ceux qui dépensent moins de 4 500€ sont 18 pour cent moins susceptibles de se séparer. Il en était de même pour les bagues de fiançailles: plus la pierre précieuse est grande, meilleures sont les chances de divorcer!

Mariez-vous avec un homme en bonne santé, facile à vivre

Il y a une raison pour laquelle maman a voulu que vous trouviez ungentil garçon : les recherches de l’Université de Chicago constatent que la personnalité agréable d’un mari et une bonne santé sont essentielles à la longévité des relations chez les couples plus âgés. Curieusement, les mêmes traits chez les femmes ne limitent pas nécessairement les conflits conjugaux.

Allez à l’église

Les couples qui fréquentent régulièrement des services religieux ont 46 pour cent de chances en moins de se divorcer, selon l’enquête Emory University.

Apprenez à communiquer

La plupart des problèmes conjugaux peuvent être résolus grâce à une communication ouverte, du moins selon les participants au projet Cornell Marriage Advice, la plus grande étude approfondie jamais réalisée par des personnes dans des relations de mariage de longue date.

Ne soutenez pas votre mari contre sa volonté

Lorsque votre mari dit qu’il ne veut pas en parler, croyez-le. « Pour les femmes, obtenir un soutien considérable de leur conjoint est une expérience positive », a déclaré Deborah Carr, professeur de l’Université Rutgers derrière une étude d’octobre 2015 qui a examiné comment les hommes et les femmes dans les mariages à long terme traitent différemment les problèmes matrimoniaux. « Les hommes plus âgés peuvent toutefois se sentir frustrés de recevoir beaucoup de soutien de leur femme, surtout si cela leur fait l’impression de se défendre ou d’être moins compétent ».

Divisez les tâches ménagères de manière égale

Les conjoints qui prennent leur juste part des tâches ménagères ont une meilleure vie sexuelle, selon une étude d’octobre 2015 publiée dans Journal of Family Psychology. Et une meilleure vie sexuelle mène à des mariages plus heureux.

Cependant, les chercheurs disent que tous les couples ne bénéficient pas de la division des corvées : la division des corvées est bénéfiques quand les deux partenaires ont un emploi avec un nombre d’heures similaire.

Gardez la flamme allumée

Des recherches récentes de l’American Sociological Association montrent que les femmes mariées cherchant des relations extraconjugales, en particulier celles âgées de 35 à 45 ans, le font parce qu’elles manquent de sexe et de passion romantique dans leurs propres mariages.

Avoir des intérêts communs

Les couples interrogés dans le Cornell Marriage Advice Project ont également insisté sur le besoin de similitudes dans les intérêts, les antécédents et les valeurs. « Le besoin le plus critique de ressemblance est dans les valeurs fondamentales concernant les problèmes potentiellement litigieux comme l’éducation des enfants, la façon dont l’argent doit être dépensé et la religion », a déclaré Pillemer.

Faites du bonheur une priorité

Il s’avère qu’il y a une certaine vérité dans le vieil adage «femme heureuse, vie heureuse». Une étude menée en septembre 2014 par l’Université Rutgers a conclu que plus la femme est satisfaite de son mariage, plus le mari est heureux avec sa vie, et cela peu importe la façon dont lui se sent dans son union matrimoniale.

Avoir un ménage à double revenu

Les couples ayant un revenu du ménage élevé réduisent leurs chances de divorcer de 51%. Pour la plupart des gens, cela signifie que les deux conjoints travaillent.