Alimentez votre cerveau : le régime MIND

Alimentez votre cerveau : le régime MIND

Alimentez votre cerveau : le régime MIND. Vous êtes préoccupé par la maladie d’Alzheimer? Alimentez votre cerveau avec le régime MIND, un plan de repas sains qui peut réduire votre risque de maladie d’Alzheimer de près de 53%.

Qu’est-ce que le régime MIND?

La recherche a montré que le régime MIND peut réduire le risque d’Alzheimer jusqu’à 53 pour cent, selon la façon dont vous le suivez. C’est un outil encourageant pour la prévention, étant donné qu’un canadien sur trois âgé de plus de 85 ans souffre de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre forme de démence.

Ce régime alimentaire est une combinaison de nourriture végétale et d’alimentation méditerranéenne chargée d’huile d’olive et de l’alimentation DASH, Dietary Approaches to Stop Hypertension, faible en gras saturé et en sucre. Les deux régimes ont déjà été associés à l’amélioration de la santé cardiaque et à la prévention du cancer, mais il s’avère que, ensemble, ils peuvent également faire des merveilles pour votre cerveau.

«Ce genre de régime alimentaire est bénéfique pour l’ensemble du corps», explique Rosie Schwartz, diététiste à Toronto. Elle explique que, pour obtenir les meilleurs résultats pour votre cerveau et votre santé globale, votre engagement envers le régime MIND devrait être vital. « La diminution de la fonction cérébrale ne se produit pas du jour au lendemain. Nous devrions regarder notre avenir maintenant.  »

Le plan de repas du régime MIND: votre liste d’achats hebdomadaire

Vous voulez protéger votre fonction cognitive? Voici ce que vous devez manger, selon le régime MIND:

Légumes à feuilles vertes, au moins six portions par semaine
Autres légumes, au moins une portion par jour
Noix, cinq portions par semaine
Baies, au moins deux portions par semaine
Haricots, au moins trois portions par semaine
Grains entiers, au moins trois portions par jour
Poisson, un portion par semaine
Volaille, deux portions par semaine
Huile d’olive, utilisée dans toute la cuisine
Vin, un verre par jour

Le régime MIND recommande également que vous réduisiez la consommation de viande rouge à moins de quatre portions par semaine, réduire le beurre ou la margarine à moins d’une cuillère à soupe par jour, réduire le fromage à moins d’une portion par semaine, réduire les pâtisseries ou les bonbons à moins de cinq portions par semaine.

Le régime MIND: petit-déjeuner

Commencez votre matinée avec un petit-déjeuner stimulant à base de céréales, comme l’avoine, des noix et des baies. Schwartz dit que les myrtilles, en particulier, favorisent la santé neuronale parce qu’ils sont chargés d’un antioxydant appelé anthocyanines. En fait, toutes sortes d’antioxydants trouvés dans les baies et autres aliments végétaux luttent contre les dommages oxydatifs. « Et la recherche montre que la maladie d’Alzheimer et le déclin cognitif sont liés aux dommages oxydatifs », explique Schwartz. En ce qui concerne les noix, leur combinaison de graisses et de fibres insaturées est imbattable pour la santé du cerveau. Et les grains entiers, dit Schwartz, «sont liés à une pression artérielle plus faible et à une régulation du sucre dans le sang», ce qui est important pour le bon fonctionnement du cerveau.

Le régime MIND: déjeuner

Pour un déjeuner améliorant la mémoire, essayez des pâtes avec des légumes et du saumon grillé, explique Schwartz, qui suggère de rajouter des épinards, ainsi que des herbes fraîches, lors de la cuisson de votre sauce de pâtes. Non seulement les herbes et les épices contiennent des matières antioxydantes élevées, mais elles rendent aussi délicieux les aliments, ce qui rend plus facile d’adopter une alimentation saine. En tant que poisson gras, le saumon est rempli d’oméga-3, ce qui est important pour les fonctions cérébrales comme la mémoire.

Pour une augmentation supplémentaire des oméga-3, mangez une poignée de noix comme collation l’après-midi. «Le repos entre les repas conserve la glycémie plus stable», explique Schwartz.

Le régime MIND: le repas du soir

Pour un dîner de lutte contre la démence, faire cuire du quinoa et le transformer en salade, avec légumes sautés, légumes-feuilles, haricots et huile d’olive. Schwartz dit que ces feuilles vertes contiennent des vitamines, des antioxydants et des minéraux qui profitent au cerveau. En ce qui concerne l’huile d’olive, choisissez une variété extra vierge, explique Schwartz, qui explique qu’elle a des graisses monosaturées et des polyphénols qui aident à réduire le taux de cholestérol. De plus, elle est anti-inflammatoire « et les recherches montrent que le déclin cognitif est lié à l’inflammation dans le cerveau. »