Attention à la séparation au retour des vacances

Attention à la séparation au retour des vacances

Attention à la séparation au retour des vacances

D’après une étude, les divorces seraient plus nombreux en août et en mars. Ces périodes propice à la séparation et au divorce seraient dues à une désillusion liée aux vacances d’été. En effet, ces deux mois sont cruciaux dans l’année car il correspondrait au moment où les couples annoncent leur souhait de séparer.

Pour parvenir à cette conclusion, une équipe de la sociologues spécialistes de la division du travail et des rapports économiques familiaux, ont examiné les demandes de divorce dans l’Etat de Washington aux Etats-Unis entre 2001 et 2005. Conclusion : le nombre de dépôt de dossier pour une demande de séparation a explosé en mars et en août. Lors de l »étude présentée lors du Congrès de l’Association américaine de sociologie, la chercheuse Julie Brines a expliqué que les couples qui ne marchent pas bien ont tendance à augmenter leurs désirs de séparation à l’approche des vacances, malgré les amertumes qu’ils ont vécues pendant l’année en court. Les résultats de cette étude nous apprend aussi que le délai de séparation après les vacances de Noël est plus long qu’après les vacances d’été. Pour cause, il faudrait au couple du temps pour que leurs comptes en banque se remplissent. Et concernant les vacances d’été, cela serait dû essentiellement pour les enfants, le couple en pleine séparation fait tout pour en finir avec la procédure du divorce avant la rentrée des classe, pour perturber le moins possible l’enfant.

Vous aimerez ces articles