Cannes 2018 : Qui remporte la Palme d’Or

Après 11 jours de compétition, la 71ème édition du Festival de Cannes s’est clôturée ce samedi 19 mai 2018. Mais qui remporte la Palme d’Or ?

Clap de fin pour le 71ème Festival de Cannes ce samedi 19 mai 2018. Après la traditionnelle montée des marches, le jury présidé par Cate Blanchett a dévoilé les grands gagnants de cette nouvelle édition.

C’est le Japonais Hirokazu Kore-eda qui a été récompensé pour son film intitulé Une Affaire de famille, qui obtient ainsi la Palme d’Or 2018. L’histoire du film raconte qu’au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu’elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux  jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets.

De plus, une Palme d’or spéciale a été attribuée au réalisateur Jean-Luc Godard pour Le livre d’image. Tandis que BlacKkKlansman de Spike Lee, s’est vu attribuer le grand prix du jury. Enfin, c’est l’acteur Marcello Fonte qui a reçu le prix d’interprétation masculine pour son rôle dans Dogman. Tandis que le prix de l’interprétation féminine a été remis à la comédienne Samal Yeslyamova, pour son rôle dans Ayka.

Le Palmarès du 71ème Festival de Cannes :

  • Palme d’or : « Une affaire de famille » de Hirokazu Kore-eda
  • Grand prix du jury : « BlacKkKlansman » de Spike Lee
  • Prix du jury : « Capharnaüm » de Nadine Labaki
  • La Palme d’or spéciale : Jean-Luc Godard, qui présentait « Le Livre d’image »
  • Prix d’interprétation masculine : Marcello Fonte, dans le film « Dogman »
  • Prix de la mise en scène : Pawel Pawlikowski pour le film « Cold War »
  • Prix du scénario : « Heureux comme Lazzaro » d’Alice Rohrwacher, mais également « 3 Faces » de Jafar Panahi, co-écrit par le réalisateur Nader Saeivar
  • Prix de l’interprétation féminine : Samal Yeslyamova, dans le film « Ayka »

Cannes 2018 : Qui remporte la Palme d’Or