Cryolipolyse : froid contre graisse

Cryolipolyse : froid contre graisse

Cryolipolyse : froid contre graisse. Pour en finir avec la graisse qui vient enlaidir les corps, la liposuccion semble être la technique la plus connue contre ce fléau. Mais cela était sans compter l’arrivée d’une nouvelle technologie basée sur le froid : La cryolipolyse, qui utilise le froid contre la graisse.

Technique facile à mettre en œuvre car non invasive, aucunement chirurgicale, et plutôt indolore, donc aucun besoin d’anesthésie, la cryolipolyse a pour but de détruire les amas de graisse constitués sous l’épiderme, soit la cellulite. La cryolipolyse consiste à aspirer certains plis de la peau sous lesquels logent des tissus adipeux et de les soumettre à un froid intense pour les décoller de la chair et ainsi les éliminer par drainage.

D’où vient la cryolipolyse?

Aux États-Unis, dans le courant des années 70, des chirurgiens dentistes qui recommandaient aux enfants se plaignant de douleurs dentaires de manger des esquimaux, s’aperçurent que ces derniers se retrouvaient avec des joues creusées développant ainsi des fossettes. A partir de cette observation, l’hypothèse d’un lien entre le froid et l’élimination de graisse fut établi.

Dans les années 80, l’on constata que les cavalières avaient tendance à développer une panniculite en hiver. La panniculite étant une fonte des tissus adipeux au niveau des jambes, et les cavalières subissant des frottement des jambes contre le cheval sur lequel elles galopent à califourchon, ici encore l’hypothèse d’un lien entre le froid et l’élimination de graisse fut postulé.

Enfin, le docteur Dieter Manstein et le chercheur Rox Anderson, du Center for Photomedicine de l’Université d’Harvard, effectuèrent des recherches puis soumirent leurs travaux sur le sujet.

Comment marche la cryolipolyse?

Pour provoquer l’apoptose des cellules graisseuses (les adipocytes), la cryolipolyse consiste, à l’aide d’un appareil, à produire un froid assez intense (environ -10°) qu’elle applique sur les zones à traiter. Une fois les cellules de graisse mortes, celles-ci sont éliminer par le système lymphatique qui les drainent hors du corps. Une séance peut ainsi détruire jusqu’à 25 % des tissus adipeux.

Il peut résulter selon l’état de la peau des rougeurs, voir de œdèmes, suite à un traitement à base de cryolipolyse.

Y a-t-il des contrae-indications pour la cryolipolyse?

La cryolipolyse est contre-indiquée pour les femmes enceintes ainsi que les personnes en surpoids. Par ailleurs, la cryolipolyse n’est pas recommandée pour les personnes souffrant de sensibilité accrue au froid comme la cryoglobulinémie ou la maladie de Raynaud.

Combien coût la cryolipolyse?

La séance traitant une zone compte environ 500 euros et n’est, bien entendu comme tous les actes esthétiques de ce type, pas remboursé par la sécurité sociales.