Les différences entre la dépression et la tristesse

Les différences entre la dépression et la tristesse

Les différences entre la dépression et la tristesse : Bien que la dépression et la tristesse ont de nombreux points communs, le fait est que ce sont deux concepts totalement différents qui sont souvent confondus et peuvent générer des malentendus. Voilà pourquoi nous allons mettre en évidence les principales différences entre eux afin d’apprendre à utiliser les termes d’une bonne manière et bien sûr, de les comprendre.

Dépression, troubles psychologiques

La dépression est un trouble psychologique alors que la tristesse est une émotion provoquée par une situation qui nous afflige. Il est vrai que la dépression implique aussi la tristesse, aussi elle montre beaucoup d’autres symptômes tels que l’anxiété, l’apathie, l’anxiété, etc.

Alors que la tristesse est un état circonstancielle que tôt ou tard vous arrivez à résoudre, la dépression est plus durable causant une situation chronique qui enveloppe la personne qui souffre dans climat constant d’agitation. Les experts en psychologie disent que pour être diagnostiqué avec la dépression, elle doit se manifester de façon symptomatique pendant au moins six mois.

La tristesse est plutôt un état transitoire (ce qui n’est pas la même chose avec la dépression) car elle est une réaction psychologique naturelle et normale qui ne signifie pas un trouble mental, elle est tout simplement un réaction à une situation difficile qui se pose inéluctablement.

Par conséquent, la tristesse ne devrait pas inquiéter trop car il est normal de se sentir triste quand un membre de la famille est perdue, lors d’une rupture de relations, etc. La tristesse indique que quelque chose auquel nous étions attaché, un état, un espoir, une personne, etc… a changé ou disparu.

Si la tristesse va trop loin…

Il est vrai que la tristesse peut conduire à la dépression, donc si vous êtes triste pendant une longue période vous êtes peut-être atteint de dépression. Ainsi si vous êtes toujours tristes sans vraiment pouvoir vous en expliquer clairement les raisons, que vous n’avez plus d’estime pour vous en général, plus d’espoir, le sentiment de ne servir à rien, etc. et si cela continue pendant longtemps, vous pouvez être amené à plonger dans une profonde dépression.

Aussi est-ce pour cela que les psychologues préfèrent attendre un délai raisonnable avant de confirmer qu’une personne souffre de dépression. Il est normal d’être triste un jour ou deux, même pendant une semaine, mais si vous êtes triste pendant deux mois, votre état peut être qualifié de pathologique.

Il convient de garder à l’esprit que la tristesse n’a pas besoin d’un traitement, alors que la dépression doit être traitée de manière appropriée.

En conclusion, la tristesse est très différente de la dépression et la confusion peut résulter de mots proches tels que « dépression » et « déprimant », être déprimé n’a rien à voir avec la dépression.