Drogue et alcool

Johnny Depp : Drogue et alcool

 c’est le grand déballage ! Le divorce de l’acteur Johnny Depp et de l’actrice Amber Heard emprunte une tournure tragique. Le tribunal de Los Angeles a émis une ordonnance qui interdit Johnny depp, l’un des acteurs les mieux payés d’Hollywood, de l’approcher à moins de 100 mètres jusqu’au 17 juin, le jour du jugement pour leur divorce. Amber Heard est arrivée ce vendredi devant le juge avec de multiples ecchymoses au visage, quelques jours avant se drame, l’actrice avait demandée le divorce et une pension alimentaire après 15 mois de mariage, évoquant des différends irréconciliables. Dans sa réclamation, Amber Heard est rentrée dans les détails de leur séparation, selon le site  TMZ :  » Johnny Depp n’a pratiquement  pas été sobre au cours des 15 mois de notre union  » aurait indiquée Amber Heard.

La jeune femme de 30 ans a rajouté que son conjoint était souvent sous influence de la drogue, sauf , lors des tournages ou alors lorsque nous recrutions un entraîneur sportif et un cuisinier. Aussitôt le film fini, l’interprète de Jack Sparrow dans Pirates des Caraibes se redonnait aux stupéfiants et à l’alcool.

Drogue et alcool

Dans les documents complétant sa demande d’ordonnance, elle atteste que pendant toute la période de leur mariage, l’acteur Johnny Depp l’a frappée physiquement mais également verbalement. Dans sa plainte déposée, Amber Heard exprime d’ailleurs que  » ces drogues sont à l’origine de sa brutalité mais également de sa paranoïa. Johnny Depp se trouvait être la plupart du temps paranoïaque mais aussi sa colère envers moi était terrible « , raconte-t-elle dans sa plainte d’après TMZ.

 » La paranoïa de Johnny, ses absences et son agressivité n’ont cessé de décupler au cours de notre relation au même rythme que ma prise de conscience de sa dépendance aux stupéfiants et à l’alcool  » ,conclut l’actrice de 30 ans.

Vous aimerez ces articles