Kim Jones : Le nouveau maestro de Dior Homme, mais qui est-il ?

On lui doit une des collaborations les plus exceptionnelles sur le marché du luxe pour l’homme : Louis Vuitton x Supreme. D’ailleurs, après avoir annoncé son départ en janvier dernier en tant que directeur artistique des collections Homme de la maison Louis Vuitton, Kim Jones a annoncé qu’il intégrait la maison Dior Homme. Mais qui est-il?

Né à Londres en 1979, Kim Jones est un créateur qui mène une vie de globe-trotter avec des parents qui l’amène durant son enfance en Équateur, en Afrique ou encore aux Caraïbes. Il intègre la célèbre Saint Martin School en 2002 à Londres, et lance son propre label à la fin de ses études. D’ailleurs, le créateur de Maison Margiela, John Galliano, était tombé amoureux de sa collection de fin d’étude. A tel point qu’il acheta la moitié de son vestiaire.

C’est en 2008 que le créateur va mettre en suspens son propre label pour travailler avec d’autres maisons comme Alexander McQueen, Umbro, Hugo Boss Iceberg ou encore Dunhill, avant d’intégrer la maison Louis Vuitton en 2011. Fort de ses créations, Kim Jones a su apporter à la marque un nouveau souffle en flirtant avec le streetwear et en l’associant avec la griffe Supreme durant une saison.

Kim Jones : Sneackers addict

Le créateur Kim Jones est un amoureux des baskets, en effet, il en possède pas moins de 500 paires qu’il stocke dans ses maisons de Londres et de Paris. D’ailleurs, la maison Nike lui avait demandé au début du mois de mars de réinventer 0la Mercurial Superfly 360 qui, pour l’occasion, a pris des accents africains en se parant d’un imprimé félin.

De plus, amoureux de la mode, l’homme aime collectionner la mode vintage en achetant des pièces de grands créateurs comme Vivienne Westwood, Stephen Linard, Rachel Auburn, Modern Classics, Issey Miyake, Jean Paul Gaultier et, son créateur, Christopher Nemeth.

Kim Jones : Le nouveau maestro de Dior Homme, mais qui est-il ?