Labioplastie : Une chirurgie esthétique des petites lèvres

Labioplastie

Labioplastie : Une chirurgie esthétique du sexe féminin. Pourquoi des milliers de femmes passent par une chirurgie plastique de leurs parties intimes? L’une des grandes tendances actuelles en chirurgie plastique est la labioplastie, une procédure pour couper les lèvres internes de la vulve, alias les petites lèvres.

L’une des tendances les plus en vogue dans le domaine de la chirurgie plastique est la labioplastie, une procédure pour couper les lèvres internes de la vulve, alias les petites lèvres. Selon les statistiques de la Société américaine des chirurgiens plasticiens, les procédures de labioplastie ont augmenté de 39% en 2016, avec plus de 12 000 procédures.

«On m’interroge au sujet de la labioplastie au moins une fois par mois», explique Jennifer Gunter, gynécologue, qui dirige une clinique spécialisée pour les affections vulvaires au Kaiser Permanente de San Francisco. « Il y a cinq ans, on me le demandait tout au plus une à deux fois par an. »

Qu’y a-t-il derrière cet engouement ? Voici un aperçu des faits.

Pourquoi cet engouement pour la labioplastie ?

Certaines femmes aux lèvres relâchées peuvent se sentir lourdement complexées, tandis que d’autres ressentent dans cet affaissement des lèvres internes de la vulve une gêne physique, comme lorsqu’elle portent des pantalons serrant.

Les petites lèvres sont de toutes formes et tailles, de 2 à 10 cm de longueur et de 0,7 à 5 cm de largeur, selon une étude publiée dans la revue BJOG. Et il est assez fréquent que les petites lèvres dépassent les lèvres externes du vagin, selon le Dr Gunter, sans aucune gêne.

Dans un article sur la labioplastie, elle a noté que les petites lèvres semblent être devenues la norme culturelle, peut-être parce que de nombreuses femmes dans l’industrie du film pour adultes ont de petites lèvres. «Il est difficile de savoir s’il s’agit d’une caractéristique d’auto-sélection ou du résultat d’une opération», a écrit le Dr Gunter. Mais « si vous voyez beaucoup d’images de lèvres de petites tailles, vous êtes plus susceptible de voir cela comme souhaitable. »

Comment les tendances des poils pubiens jouent également un rôle dans le succès de la labioplastie ?

«Il y a une expression pour les hommes,« Plus le buisson est court, plus l’arbre est grand », et un effet visuel semblable se produit avec les organes génitaux féminins, dit le Dr Gunter. « Si vous enlevez vos poils pubiens ou si vous les taillez de manière significative, vous pourriez commencer à remarquer vos petites lèvres. »

En fait, l’augmentation des recours à la labioplastie a été liée à la popularité de la cire brésilienne. Comme Barbara Levy, vice-présidente de la politique de santé au Congrès américain des obstétriciens et gynécologues, l’a rapporté à NBC News, la tendance sans poils rendait les femmes plus conscientes de leur apparence génitale et les chirurgiens plasticiens y voient une manne financière.

Est-ce que les grandes lèvres jouent un rôle au niveau de la santé ?

Les petits plis internes de la peau du vagin jouent un rôle important : ils protègent l’ouverture vaginale, appelée le vestibule, qui est constituée de tissus muqueux délicats, remplis de terminaisons nerveuses très sensibles.

Certaines femmes accusent le sexe douloureux de la taille de leurs lèvres. D’autres soupçonnent que leurs lèvres sont à l’origine de leurs infections ou d’autres irritations. Or, si vous avez des symptômes de la vulve, parlez-en d’abord à votre obstétricien et non pas à un chirurgien plasticien.

La labioplastie est-elle sûre?

Une étude de 2014 a révélé que plus de 91% des femmes qui ont subi la chirurgie se sont senties plus satisfaites de leur apparence génitale par la suite. Mais il n’y a pas de chiffres solides sur les complications, et les implications à long terme sont à déterminer. « Nous ne savons pas comment la labioplastie affectera les femmes à mesure qu’elles deviennent ménopausées, et leurs tissus commencent à changer », souligne le Dr Gunter.

En conclusion

Mais cela ne veut pas dire qu’aucune femme ne devrait jamais envisager la procédure. Comme avec toute chirurgie plastique, le meilleur conseil est de s’assurer que vous êtes intéressée par la procédure pour vous, plutôt que d’une pression extérieure.

Labioplastie