Lacoste voyage dans l’espace

Lacoste voyage dans l’espaceLacoste voyage dans l’espace

C’est lors de la Fashion Week de New York, automne-hiver 2017-2018, que la maison Lacoste a présenté sa dernière collection créé par Felipe Olivieira Baptista. On vous dit tout ce qu’il faut retenir du show Lacoste :

Pour cette nouvelle collection automne-hiver 2017-2018, la maison Lacoste a défilé lors de la Fashion Week de New York. Felipe Olivieira Baptista, le directeur artistique de la griffe Lacoste, nous a présenté un univers grunge en twistant avec l’espace, ce qui offre a cette nouvelle collection des accents de sportswear futuriste.

Le créateur de la maison Lacoste a joué en mixant les matières et en s’inspirant du travail de l’artiste Ron Miller pour les impressions.

Felipe Olivieira Baptista a fait de la collection automne-hiver 2017-2018 de la griffe Lacoste une garde-robe mixte, qui s’adresse aussi bien à la femme qu’à l’homme, en apportant un nouveau genre dans le monde du sportswear.

Lacoste automne hiver 2017-2018

Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018
Lacoste automne hiver 2017-2018
 
Lacoste automne hiver 2017-2018