L’aloe vera peut changer votre vie

L’aloe vera peut changer votre vie

Aloe vera connait un succès croissant depuis quelques années. Utilisée pour ses vertus dans d’innombrables soins cosmétiques, cette plante est connue depuis la nuit des temps.

L’aloe vera, également appelée aloe barbadensis, est une plante facile à cultiver, elle est même devenue une plante domestique. Lorsque vous coupez cette feuille épaisse et dentelée, la sève de l’aloe vera apparaît de suite. Ce gel transparent peut être utilisé comme traitement pour les coups de soleil, les brûlures mineures, les coupures et les irritations cutanées.

L’aloe vera accélère la guérison des brûlures de première et deuxième degré, réduisant ainsi le temps de guérison de près de neuf jours, selon une étude menée en Thaïlande en 2007. Il est également bon pour lutter contre un psoriasis léger à modéré.

Vous pouvez directement extraire la sève de l’aloe vera, ou acheter des produits qui en contiennent. Mais attention, vérifiez toujours le taux de concentration en aloe vera. Étalé sur la peau, le gel contenu dans les feuilles hydrate, protège, répare les dégâts et accélère la guérison de la peau, notamment en améliorant la circulation et en encourageant de nouvelles cellules de la peau à se déplacer dans des zones nécessitant une régénération. Dans une étude du Pennsylvania College of Podiatric Medicine, les blessures traitées avec de l’aloe vera ont diminué de 50% sur sept jours, contre 25% avec une crème sans aloe vera.

Conseils de sécurité pour l’utilisation d’aloe vera

L’aloe vera ne doit pas être pris en interne. Les études menées par le Programme National de Toxicologie des États-Unis ont révélé qu’il pouvait être cancérigène. Il peut également causer des crampes et de la diarrhée, interférer avec l’absorption de médicaments et même provoquer une inflammation du foie.

Il ne devrait pas être utilisé sur les plaies chirurgicales, car cela risque d’entraver la guérison.

Le saviez-vous?

L’aloe vera possède un pedigree exotique, aristocratique et ancien comme baume pour la peau, datant de plus de 6000 ans. L’aloe vera est représenté dans les sculptures en pierre et les rouleaux de papyrus, était un don funèbre commun aux pharaons décédés et un remède largement utilisé pour de nombreux maux : furoncles, acné, perte de cheveux, hémorroïdes, … . Cléopâtre et la reine Nefertiti l’utilisaient de façon abondante.