L’amour sans sexe, est-ce possible?

L'amour sans sexe, est-ce possible?

L’amour sans sexe, est-ce possible? Dans notre société hypersexualisée dans laquelle la performance sexuelle est vue comme une condition sine qua non pour atteindre le bonheur, et en particulier l’épanouissement du couple, certaines personnes avancent qu’ils arrivent à s’aimer sans pour autant avoir de relations sexuelles. Que ce soit par l’absence de désirs, convictions religieuses, ou autres, peut-on savourer pleinement une vie amoureuse sans sexe?

L’amour sans sexe peut être une force ou une faiblesse

Sans que l’on y prenne forcément conscience, les rapports sexuels, lorsqu’ils sont perçus comme décevants ou plus ou moins contraints pour l’un ou les deux partenaires, peuvent être, plutôt qu’un facteur d’épanouissement, un facteur de déstabilisation du couple. Un amour platonique, lorsqu’il est mutuellement consenti, quant à lui peut permettre d’atteindre une certaine sérénité et donc moins troubler la sensibilité et les émotions des deux parties du couple. Par contre, le manque de relations sexuelles, lorsqu’il n’est voulu que d’une personne du couple peut infliger à l’autre de la frustration et amener à la rupture.

L’amour sans sexe est détaché des apparences

Qu’on le veuille ou non, l’apparence est très importante aux regards de la plus part des êtres humains. Aussi, l’apparence qui se dévoile à travers la nudité des corps peut être source de complexes, et même de gênes, aussi bien pour la personne observée que pour l’observateur. L’amour platonique débarrasse l’esprit des deux partenaires de ce problème. Par conséquent, les couples platoniques peuvent durer plus facilement car l’esthétique n’est pas une valeur cardinale pour eux et, de facto, les années qui passeront, avec le vieillissement des corps, ne sera pas facteur d’éloignement entre les deux moitiés.

A contrario, les couples qui se seront formés de façon enflammée, à travers une attirance physique ardente, seront d’autant plus sujets, avec l’âge avançant, à se détériorer avec le temps car le désir qui est leur ciment s’effritera.

L’amour sans sexe pousse à mieux s’entendre

L’expression « se réconcilier sur l’oreiller », si elle a un côté aussi charmant que coquin, montre tout de même une certaine superficialité dans la façon de régler les conflits. Même si cette « technique » se montre efficace pour apaiser les tensions, elle ne s’attaque pas aux sources qui amènent les dissensions, et peut même installer à terme une certaine paresse dans le couple qui empêche d’affronter les problèmes en profondeur.

Par contre, les couples platoniques ne pouvant recourir à cette parade, la communication s’imposera avec plus de force pendant les conflits et le couple, devant prendre davantage le temps de communiquer, se construira alors sur des bases plus solides.