L’union libre : majoritairement plébiscitée par Les femmes

L’union libre : majoritairement plébiscitée par Les femmes

Une enquête commanditée par Victoria Milan, site spécialisé dans les rencontres extra-conjugales, montrerait que les femmes françaises mariées seraient plus enclines que les hommes à tenter l’union libre.

Interrogés à travers leurs comptes twitter, 4 854 hommes et femmes se sont livrés au sondage de Victoria Milan sur leurs situations amoureuses, leurs pratiques, fantasmes et tabous en matière de sexualité.

Ainsi, contrairement à ce que l’on penserait en général, les femmes se montrent bien plus ouvertes sur la question de l’infidélité dans le cadre d’unions libres. D’après les résultats de l’étude, l’adhésion des femmes aux relations libres s’élève à 38%, contre 27% pour les hommes.

Par ailleurs, Victoria Milan révèle également, d’après un sondage pratiqué auprès des membres inscrits sur son site, que 32% des femmes manifestent de l’intérêt pour l’échangisme contre 23% des hommes. De plus, alors que les femmes auraient l’esprit plus coquin, elles se révèleraient aussi plus fines pour dissimuler leurs relations extra-conjugales, puisque 26% des femmes auraient déjà pris leurs partenaires en flagrant délit d’infidélité contre seulement 9% des hommes dans le cas inverse.

Enfin, les personnes infidèles seraient également celles qui sont les plus réticentes à l’idée que leurs partenaires en fassent autant, comme le précise le président de Victoria Milan, Sigurd Vedal, en ces termes : «Nous avons découvert que les infidèles sont de nature jalouse, et ne veulent partager leur conjoint à long-terme avec personne. Ils ne veulent pas que leurs partenaires apprennent qu’ils les trompent, et ne veulent pas les initier au monde de l’infidélité.»

Cette enquête ne manquera pas de remettre en question certains clichés sur les différences de fantasmes entre hommes et femmes.