Pourquoi je perd mes cheveux?

Les différents formes d’alopécie : Il faut savoir en premier lieu que jusque 100 cheveux tombent par jour, ceci est un processus naturel. Toutefois, lorsque le nombre de cheveux tombés dépasse les 100 par jour, on peut parler d’une pathologie désignée par le terme « alopécie », ou encore communément appelée « calvitie ». Il existe plusieurs formes d’alopécie selon son origine, sa localisation, sa durée, etc… .

La première chose à faire en cas de perte de cheveux pathologique est de définir le type d’alopécie concerné pour y apporter le traitement adapté.

Alopécie congénitale

L’alopécie congénitale est le type le moins fréquent d’alopécie. L’alopécie congénitale trouve son origine dans le manque de racines de cheveux sur le cuir chevelu ou à une déficience de la production du cheveux. Pour traiter ce type de calvitie, il n’y a d’autre choix que de recourir aux greffes de cheveux.

Alopécie androgénétique

L’alopécie androgénétique est certainement le type de calvitie que l’on rencontre le plus. La perte de cheveux et/ou leur fragilisation se fait petit à petit et est irréversible. Ce type d’alopécie peut aussi bien concerner les hommes que les femmes. L’alopécie androgénique est provoquée par la dégradation de la testostérone en dihydrotestostérone qui s’attaque à la racine du cheveux. Les zones les plus touchées chez l’homme sont généralement le dessus du front et le sommet du crâne (tonsure), alors que la calvitie féminine androgénétique est moins localisée, plus diffuse, et concerne davantage le dessus du crâne.

Il existe des traitements médicamenteux pour stopper la progression de la calvitie androgénétique : finastéride (par voie orale) et minoxidil (application locale, sur le cuir chevelu) par exemple. On peut compléter le traitement par des implants capillaires quand une partie du cuir chevelu reste dégarni.

Alopécie diffuse

L’alopécie diffuse est un type d’alopécie qui se caractérise par une perte de cheveux qui touche l’ensemble du cuir chevelu. L’alopécie diffuse n’a pas de causes génétiques, ses origines sont plutôt à chercher du côté de traumatismes psychologiques ou physiques tels que choc, maladie, chimiothérapie, carence, baisse des défenses immunitaires, problème endocrinien, etc… .

Par conséquent, pour traiter l’alopécie diffuse, il faut trouver d’abord son origine exact pour traiter le mal à la racine.

Alopécie circonscrite

L’alopécie circonscrite, appelée communément pelade, ne s’étend que sur une zone bien définie. La calvitie circonscrite est provoquée par une inflammation de la racine des cheveux suite une réaction auto-immune. Toutefois, les origines de cette réaction auto-immune ne sont pas bien déterminées, l’hypothèse des facteurs psychologiques est souvent avancée.

En général, l’alopécie circonscrite n’est pas irrémédiable car on peut y répondre avec des traitements locaux, à base d’injections de corticoïdes ou de traitements avec des immunosuppresseurs.

Pourquoi je perd mes cheveux?