Quand une relation amoureuse peut nuire à votre santé

relation amoureuse peut nuire à votre santé

Quand une relation amoureuse peut nuire à votre santé : Comment votre petit ami, votre petite amie ou votre conjoint peut avoir un impact sur votre santé, du sommeil à la pression artérielle?

Pour le meilleur … ou pour le pire!

Le statut de votre relation peut-il faire une différence dans votre bien-être général ? Pour emprunter une expression Facebook couramment utilisée, « c’est compliqué ». La recherche montre que des relations amoureuses solides peuvent vous aider à éviter la maladie, adopter des habitudes plus saines et même vivre plus longtemps. D’un autre côté, les relations troublées ont tendance à engendrer du stress et à affaiblir l’immunité.

Tant de facteurs affectent notre santé, que ce soit les comportements que nous manifestons les uns envers les autres ou les habitudes que nous nous transmettons les uns aux autres. Donc, que vous soyez en couple ou déjà marié, gardez à l’esprit ces 12 façons dont votre lien romantique peut influencer votre esprit et votre corps.

Gain de poids

C’est une croyance commune que les couples se laissent aller, et il peut y avoir un part de vérité en cela. Selon une étude de 2012, les gens ont tendance à prendre du poids à mesure qu’ils s’installent dans le mariage et perdent du poids à la fin d’un mariage.

Cependant, dans un couple heureux les partenaires peuvent se motiver l’un l’autre pour rester en bonne santé, ils vont à la gym ensemble, se fixe des objectifs, et se sentent responsables l’une de l’autre. Ainsi, une relation amoureuse peut nuire à votre santé car l’insatisfaction dans la relation peut mener à des comportements alimentaires délétères et à des problèmes de sommeil, ce qui mènera à un gain de poids.

Stress

L’intimité physique régulière semble réduire le stress et améliorer le bien-être. Une étude, publiée en 2009 dans le Journal of Sexual Medicine, a révélé que les personnes qui avaient souvent des rapports sexuels étaient en meilleure santé mentale et plus susceptibles de déclarer une plus grande satisfaction à l’égard de leur relation et de leur vie en général.

Le sexe n’est qu’un aspect d’une relation, cependant. Et le comportement de votre partenaire à l’extérieur de la chambre peut tout aussi facilement envoyer des niveaux de stress montant dans la direction opposée. Par contre, les conflits parentaux, les désaccords sur l’argent, ou même des questions aussi simples que de savoir qui fait les tâches ménagères augmentent le stress.

Les câlins

Le sexe n’est pas le seul type de contact physique qui peut réduire le stress et améliorer la santé. Dans une étude des chercheurs ont constaté que les hommes et les femmes qui se prodiguer de nombreux câlins présentaient des taux sanguins plus élevés d’ocytocine, une hormone censée soulager le stress et améliorer l’humeur après l’étreinte. Les femmes ont également eu une pression artérielle plus basse après l’étreinte, et des niveaux plus bas de l’hormone de stress cortisol.

Ces types de comportements attentionnés sont si importants: un contact sur le bras, la main dans la main, un frottement sur l’épaule. Il suffit de quelques secondes de contact pour stimuler ces hormones et aider à surmonter le stress et l’anxiété.

Problèmes de sommeil

Dormir à côté de quelqu’un que vous aimez et en qui vous avez confiance peut vous aider à vous détendre et à vous endormir. Une grande exception à cette règle, bien sûr, est si votre compagnon de chambre vous empêche de dormir la nuit, en ronflant, par exemple, ou en bougeant. Dans un sondage de 2005, les gens étaient plus susceptibles d’éprouver la fatigue diurne et le sommeil agité eux-mêmes si leur partenaire souffrait d’insomnie.

Les relations peuvent également affecter le sommeil de manière moins directe. Les recherches montrent que l’insécurité relationnelle ou les conflits sont associés à un sommeil de moins bonne qualité et, pour aggraver les choses, les problèmes de sommeil peuvent exacerber les problèmes relationnels et créer un cercle vicieux.

Anxiété

Les difficultés relationnelles peuvent mettre quelqu’un à bout mais, dans certains cas, ils peuvent effectivement contribuer à l’anxiété à part entière. Plusieurs études ont trouvé un lien entre les problèmes conjugaux et un risque accru de pathologies telles que le trouble d’anxiété généralisée et l’anxiété sociale.

Cependant, ces liens peuvent être difficiles à démêler, car il a été démontré que l’anxiété engendrait des problèmes relationnels, et pas seulement l’inverse. Qui plus est, certaines recherches suggèrent que le mariage peut aider à protéger contre l’anxiété. Dans une étude réalisée en 2010 par l’Organisation mondiale de la santé auprès de 35 000 personnes dans 15 pays, les personnes mariées, heureuses ou non, étaient moins susceptibles de développer de l’anxiété et d’autres troubles mentaux.

Dépression

La dépression et l’anxiété vont souvent de pair, il est donc logique que les relations puissent affecter la dépression de manière aussi complexe. D’une part, certaines études ont montré que les relations à long terme, et le mariage en particulier, peuvent atténuer les symptômes chez les personnes ayant des antécédents de dépression.

D’autre part, il a été démontré que les relations tendues augmentent considérablement le risque de dépression clinique. Dans une étude restreinte mais très citée, les femmes, peu importe leurs antécédents personnels et familiaux de dépression, étaient six fois plus susceptibles d’être cliniquement déprimées si leurs maris avaient été infidèles ou si leurs mariages se brisaient.

Tension artérielle

Le régime alimentaire, l’exercice physique et le niveau de stress d’une personne peuvent tous avoir un impact sur la tension artérielle. Il n’est donc pas surprenant que votre statut relationnel, et la force de votre relation, puisse aussi l’être.

Dans une étude très médiatisée de 2008, des chercheurs de l’université Brigham Young ont découvert que les personnes mariées de façon heureuse avaient tendance à avoir une tension artérielle plus basse que leurs homologues célibataires. Les personnes qui étaient malheureuses et mariées, cependant, avaient tendance à avoir une pression artérielle plus élevée que les célibataires.

Ainsi être dans une relation amoureuse peut nuire à votre santé car votre corps libère des hormones de stress et votre cœur bat plus vite, et ces facteurs peuvent faire augmenter la tension artérielle au fil du temps.

Santé cardiaque

Le lien entre les relations et la santé cardiovasculaire va bien au-delà de la pression artérielle. Des études ont régulièrement rapporté que le fait d’être marié est associé à un risque plus faible de crise cardiaque et de meilleurs résultats après une chirurgie cardiaque, en particulier pour les hommes.

Qu’est-ce qui explique cette corrélation? On pense que le stress et d’autres facteurs biologiques sous-jacents, y compris la pression artérielle, sont impliqués, mais le soutien émotionnel et tangible que les partenaires apportent est également susceptible de jouer un rôle. Ce sont les comportements attentionnés, affectueux qui font vraiment une différence dans le rétablissement d’une personne. Faute de ces composantes affectives une relation amoureuse peut nuire à votre santé.

Survie au cancer

Dans plusieurs études, il a été démontré que les mariages heureux amélioraient les taux de survie chez les personnes atteintes d’un cancer, y compris le cancer de la prostate, du poumon et du côlon. Dans une importante étude portant sur 3,8 millions de patients cancéreux publiée en 2009, 58% des personnes mariées vivaient 10 ans après le diagnostic, contre 52% des personnes jamais mariées, 46% des divorcées et 41% des veuves et veufs.

Les personnes qui ont été séparées de leurs conjoints ont été les plus durement touchées, 37% seulement ayant survécu pendant 10 ans. La solitude et le stress générés par une séparation peuvent avoir un effet négatif sur l’immunité du corps et dans ce cas une relation amoureuse peut nuire à votre santé.

Chagrin

Ce ne sont pas seulement vos relations actuelles qui peuvent affecter la santé, mais aussi vos anciennes, en particulier celles qui ont fini par vous blesser et vous donner un sentiment de rejet. En 2011, des chercheurs de l’université de Columbia ont découvert que penser à un ex-amant pouvait avoir des effets similaires sur le cerveau à la douleur physique.

Il est même possible qu’une rupture aboutisse à ce qu’on appelle un syndrome du cœur brisé, un élargissement temporaire du cœur, avec des symptômes imitant une crise cardiaque, provoqué par un stress physique ou émotionnel extrême. Les femmes ménopausées sont les plus susceptibles d’éprouver le syndrome, mais les recherches montrent que cela peut également se produire chez les hommes et les femmes plus jeunes. Aussi, une relation amoureuse peut nuire à votre santé même après une séparation.

relation amoureuse peut nuire à votre santé