Les selfies vous rendent-ils malheureux?

selfies

Les selfies vous rendent-ils malheureux? Comment le fait de regarder des selfies peut affecter votre bonheur ? Une nouvelle étude suggère que les selfies aurait un impact négatif sur votre moral.

Aimez-les ou détestez-les, les selfies sont devenus un élément essentiel de la culture des médias sociaux. Maintenant, une nouvelle étude suggère que les autoportraits de smartphone omniprésents n’ont pas seulement des implications psychologiques pour les personnes qui les prennent, ils peuvent aussi avoir un impact réel sur ceux qui les regardent.

Selon les chercheurs de l’Université Penn State, regarder des selfies fréquemment entraîne une diminution de l’estime de soi et de la satisfaction à l’égard de la vie. Leurs résultats proviennent d’un sondage en ligne mené auprès de 225 utilisateurs de médias sociaux âgés en moyenne de 33 ans, dont 80% étaient actifs sur Facebook. Les participants ont également utilisé des sites comme Instagram, Twitter, Snapchat, Tumblr et Tinder.

Nous avons tendance à nous comparer aux autres quand nous voyons ces photos, souvent des photos soigneusement préparées, ce qui peut conduire à des sentiments de solitude, d’exclusion ou de déception dans nos propres vies. Assez étonnamment, les chercheurs n’ont trouvé aucun lien entre la fréquence de publication et l’estime de soi ou la satisfaction de la vie. D’autres recherches, cependant, ont suggéré que la quête de la photo parfaite peut gravement compromettre le bonheur dans la vie réelle.

Selon cette étude, plus les gens sont exposés aux selfies d’autres personnes, plus leur niveau d’estime de soi et de satisfaction à l’égard de la vie est bas. « Les gens publient généralement des selfies quand ils sont heureux ou s’amusent », a déclaré le co-auteur et étudiant diplômé en communication de masse Ruoxu Wang, dans un communiqué de presse. « Cela permet à quelqu’un d’autre de regarder ces photos et de penser que sa vie n’est pas aussi belle que la sienne. »

Lorsque les chercheurs ont classé leurs résultats en fonction de traits de personnalité, ils ont trouvé une exception. Les gens qui ont exprimé un fort désir de paraître populaire ont réellement une estime de soi et une satisfaction de la vie qui augmentent en affichant des selfies. Cela pourrait satisfaire leur besoin de popularité, disent les chercheurs, bien que la raison ne soit pas entièrement claire.

Cette recherche est importante, dit Ruoxu Wang, co-auteur et étudiant diplômé en communication de masse, car elle examine un angle moins bien compris de la culture des médias sociaux. « La plupart des recherches effectuées sur les sites de réseaux sociaux s’intéressent à la motivation de publier et d’aimer le contenu, mais nous commençons maintenant à examiner l’effet du comportement de cette visualisation », a déclaré Wang dans un communiqué de presse.

Et les résultats suggèrent que même le fait d’observer ce que les autres affichent sur les médias sociaux, sans pour autant « liker » les posts ou contribuer au contenu en postant des commentaires, peut avoir un effet réel sur la façon dont les gens se perçoivent.

Les auteurs espèrent que leur étude, qui a été publiée en ligne dans le Journal of Telematics and Informatics, peut sensibiliser les utilisateurs des médias sociaux sur la façon dont leurs messages pourraient affecter les autres membres de leur réseau.

« Nous ne pensons pas souvent à la façon dont ce que nous affichons affecte les gens autour de nous », a déclaré le co-auteur et étudiant diplômé Fan Yang. « Je pense que cette étude peut aider les gens à comprendre les conséquences potentielles de leur comportement d’affichage. » Yang ajoute que cela peut aussi aider les professionnelles (psy, animateur, etc… ) travaillant avec de jeunes adultes qui se sentent seuls, impopulaires ou insatisfaits de leur vie.

selfies