Le sexe anal, ce grand inconnu

Le sexe anal, ce grand inconnu

Le sexe anal, ce grand inconnu : le sexe anal, le grand inconnu, est une pratique qui consiste à insérer le pénis dans l’anus et le rectum d’un(e) partenaire. Bien qu’elle puisse sembler simple pratiquer, la pénétration anale peut générez un certain nombre de complications.

Si la nature n’a pas fait de l’anus et du rectum un espace conçu pour donner ou obtenir le plaisir, cette partie du corps a beaucoup de terminaisons nerveuses qui donnent des sensations plaisantes plus ou moins proche de la sensibilité génitale, pour cette raison, vous pouvez trouver du plaisir avec la pénétration anale.

Bien que beaucoup pensent que la pénétration anale est une pratique relativement moderne, il n’en est rien bien au contraire. Ainsi, ce genre de pratique sexuel était déjà très pratiqué, entre autres, dans la Rome et la Grèce antiques, elle faisait alors même partie des méthodes de contraception .En occident, c’est sous l’influence de l’Église que la sodomie deviendra un tabou, jugée dépravée car ne répondant pas à la procréation notamment.

En 2014, une enquête Ifop pour Marianne, menée sur 9 850 personnes et portant sur la pratique du sexe anal, avançait que :

  • plus de la moitié des hommes interrogés déclaraient l’avoir déjà pratiquée (51%)
  • tandis que 38% des femmes faisaient le même aveu.

Et la pénétration anale semble d’ailleurs de plus en plus pratiquée comme le montrerait l’« Enquête sur la sexualité en France » (Ed. La Découverte, 2008), de Nathalie Bajos et Michel Bozon, qui donne pour sa part les chiffre suivant :

« En 1992, seulement 24% des femmes et 30% des hommes déclaraient en avoir fait l’expérience, alors qu’en 2006, ils sont respectivement 37% et 45%. »

L’un des mythes les plus répandus sur la sodomie est celui selon lequel cette pratique existerait surtout chez les homosexuels, ce qui est tout à fait faux parce que beaucoup d’hommes hétérosexuels aiment l’insertion d’un doigt dans l’anus pendant l’acte sexuel par exemple, ceci n’a donc rien à voir avec l’orientation sexuelle.

Pour les débutants, il est recommandé de commencer par l’auto-stimulation, soit avec vibromasseur ou manuellement. De plus, il faut se rappeler que l’anus n’est pas comme le vagin ayant une lubrification naturelle, c’est pourquoi pour faciliter le processus il faut utiliser des lubrifiants à base d’eau. Au début, la pénétration anale peut être douloureuse. Aussi, il faut que le sphincter, muscle constituant l’anus, soit dilaté progressivement, ce qui peut être fait avec des objets de diamètre de plus en plus grand.

Enfin, il faut rappeler que la sodomie, comme une pénétration vaginale, doit être pratiquée de façon sûre, avec préservatif de préférence.