Comment s’offrir une douche écolo?

 

Vous savez certainement que la douche consomme moins d’eau qu’un bain, et de ce fait, en bonne écolo, vous préférez la première option. Mais différents points quant à la façon dont vous prenez votre douche peuvent également avoir un impact positif sur l’environnement. Voyons ensemble quelques gestes simples à adopter pour se laver… sans salir la planète!

Rinçage des cheveux à l’eau froide

En premier lieu, il est important de savoir que l’eau chaude a tendance à ouvrir les écailles des fibres capillaires et, par conséquent, à détériorer les cheveux. Aussi, il est préférable de vous laver les  cheveux à l’eau froide. Si vous la simple idée du froid vous glace le sang, sachez que vous n’êtes pas obligé de faire couler des torrents d’eau froide sur votre belle chevelure, un simple jet fera l’affaire. De plus, la fraicheur de l’eau aura un effet tonifiant garanti!

Mieux vaut du savon solide

Par rapport au savon en pain, le savon liquide à une empreinte carbone plus importante. En effet, le savon liquide requiert beaucoup plus d’emballage, de par le flacon dans lequel il se trouve. Par ailleurs, le savon en barre est beaucoup plus économique que son homologue liquide. Enfin, il faut savoir que plus un pain de savon est naturel, plus il est bon pour la peau. Privilégiez donc le savon d’Alep, de Marseille et en général tous ceux avec un minimum d’adjuvants : parfum, colorant, etc… .

On ne traine pas sous la douche

Plus vous restez sous l’eau, et plus vous risquez de fragiliser votre peau en la desséchant. Prenez donc l’habitude de prendre des douches de courte durée. D’ailleurs, cela vous permettra bien évidemment de consommer moins d’eau et donc de faire un geste pour l’environnement… et votre petit porte-monnaie! Enfin, autant y allait mollo également sur le nombre de douches, en effet, une douche par jour est largement suffisante pour rester propre.

Les microbilles en plastique, ennemis écologiques

Il n’est pas rare que certains soins pour l’hygiène soient à base de microbilles en plastique. Or, il s’avère que ces particules sont très néfaste pour l’environnement, finissant parfois dans l’eau des mers et océans, et constituant un danger pour leurs faunes marines. Bien que les microbilles en plastiques sont interdits en Europe dans les cosmétiques à rincer, d’autres cosmétiques, ainsi que des produits ménagers, fabriqués hors de l’union européenne, peuvent en contenir.

 

Évitez les fleurs de douche

Depuis quelques temps, la fleur de douche, cette boule en fibres plastiques plissées, est devenu populaire, d’autant plus qu’elle est devenue incontournable dans de nombreux coffrets beauté. Or, elle est à la fois néfaste pour votre peau, car elle constitue un nid à bactéries qui se développent à merveille dans la chaleur et l’humidité, peut être agressive pour l’épiderme, et entraîne une consommation de matière inutile.

Aussi, privilégiez un savonnage à mains nues, plus sain et doux pour votre peau.

 

Comment s'offrir une douche écolo?