Stop à la violence verbale envers l’enfant

Deux associations, l’Observatoire de la Violence Educative Ordinaire (OVEO) et Stop VEO Enfance Sans Violence, lancent, ce mercredi 12 septembre, une campagne nationale pour sensibiliser les parents sur la violence verbale qui peut avoir de graves conséquences sur le développement de l’enfant.

Si certaines paroles adressées par des parents à leurs enfants sont prononcées à la va-vite et jugées anodines, elles peuvent pourtant avoir un impact délétère sur leur construction. « Tu ne peux pas mettre ce tee-shirt tu as de gros bras! », « Qu’est ce que j’ai fait pour avoir un fils comme toi? », « De toute façon, tu as toujours été plus lent que ton frère! », voilé des paroles qui ne sont pas aussi inoffensives que l’on pourrait le croire.

Pour combattre ces mots qui font mal, deux associations, l’Observatoire de la Violence Educative Ordinaire (OVEO) et Stop VEO Enfance Sans Violence lancent, ce mercredi 12 septembre, une campagne nationale pour sensibiliser les parents sur la violence verbale qui peut avoir de graves conséquences sur le développement de l’enfant.

La vidéo a été réalisée par Camille Fontaine et sera diffusée à la télévision ainsi que sur les réseaux sociaux où les jeunes sont de plus en plus présents. En effet, la vidéo montre à quel point les mots peuvent blesser, faire perdre confiance à l’enfant, le rendre anxieux,… des mots et des maux qui le poursuivront dans sa vie d’adulte.

Stop à la violence verbale envers l'enfant