Kevin Hart ne présentera pas les Oscars suite à ses anciens tweets homophobes

Deux jours après avoir annoncé que l’acteur Kevin Hart présenterait la 91ème cérémonie des Oscars, le comédien vient d’y renoncer suite à d’anciens tweets homophobes qui ont remontés.

La 91e cérémonie de remise des Oscars prévue le 24 février à Hollywood traîne déjà ses casseroles avant même son coup d’envoi. Deux jours après avoir annoncé que l’acteur Kevin Hart présenterait cette grande soirée, le comédien américain a dû y renoncer après une polémique sur d’anciens tweets homophobes dont il est l’auteur.

En effet, l’académie des Oscars a demandé à l’acteur de présenter ses excuses sur ces tweets homophobes ou de renoncer à la présentation des Oscars.« J’ai choisi de m’abstenir de m’excuser. La raison pour laquelle je me suis abstenu, c’est que j’ai répondu plusieurs fois sur cette affaire » a déclaré la star de Jumanji : Bienvenue dans la jungle .

Dans ces anciens tweets incriminés Kevin Hart avait déclaré : « L’une de mes plus grandes craintes est que mon fils grandisse et soit gay. C’est une peur. Gardez à l’esprit, je ne suis pas homophobe, je n’ai rien contre les homosexuels, soyez heureux. Faites ce que vous voulez faire. Mais moi, étant un homme hétérosexuel, si je peux empêcher mon fils d’être gay, je le ferai. »

Enfin, le comédien a voulu quand même s’exprimer une dernière fois sur ces propos sur son compte Twitter :

« J’ai fait le choix de ne pas accueillir les Oscars de cette année … c’est parce que je ne veux pas être une distraction lors d’une soirée qui devrait être célébrée par autant d’artistes incroyablement talentueux. Je m’excuse sincèrement auprès de la communauté LGBTQ pour les propos insensés de mon passé. »

« Je suis désolé d’avoir blessé des gens… j’évolue et je veux continuer à le faire. Mon objectif est de rassembler les gens et non de nous déchirer. Beaucoup d’amour et d’appréciation à l’Académie. J’espère que nous pourrons nous revoir. »


Kevin Hart ne présentera pas les Oscars suite à des anciens tweets homophobes