L’épilation du maillot intégrale : Pas si favorite que cela

D’après une récente étude menée par l’Ifop une fille sur deux de moins de 25 ans s’épile intégralement.

D’après une étude réalisée par l’entreprise de produits d’épilation Nad’s en 2013, 12% des hommes préfèrent que les femmes passent par une épilation intégrale du maillot. La gente masculine aime les choses classiques et préfèrent une femme avec une épilation dite « triangle », pour 43% d’entre eux, et le « ticket de métro » pour seulement 17% des hommes.

D’ailleurs, d’après cette étude, 14% des femmes s’épilent entièrement le pubis. Cette mode a d’ailleurs touché les jeunes filles. En effet, près d’une fille sur deux de moins de 25 ans, soit 45%, s’épilent le maillot intégralement. L’épilation intégrale du maillot serait autant plébiscitée du fait de l’influence des sexes imberbes dans l’univers du X d’après l’étude. D’ailleurs, ce sont toujours les jeunes de moins de 25 ans qui en sont les plus consommateurs de nos jours.

L’épilation intégrale mauvaise pour la santé ?

Alors que l’épilation intégrale est très en vogue chez les femmes américaines actuellement, des chercheurs américains ont réalisé une étude qui nous apprend que l’épilation intégrale du pubis augmenterait le nombre d’infections sexuellement transmissibles.

L’étude a été menée sur un panel de 7780 personnes âgées de 18 ans à 65 ans. On apprend que les personnes épilées ou rasées de façon intégrale au niveau du pubis ont eu beaucoup plus de MST dans leur vie.

Alors que les chercheurs américains ont trouvé un lien entre l’épilation ou le rasage total du pubis et les infections sexuellement transmissibles, la cause en serait une peau beaucoup plus fragilisée par l’épilation. Cette fragilisation de la peau permettrait aux bactéries de se développer plus facilement.

Pour éviter cela, il faut désinfecter la peau avant et après l’épilation, mais aussi toujours se raser dans le sens du poil.

L’épilation du maillot intégrale : in ou out ?