Morgan Freeman réitère ses excuses dans un long message

Après que l’affaire Weinstein ait secoué le monde du cinéma en octobre dernier, de nombreuses personnalités se sont vues accuser d’abus sexuels. Le dernier en date, l’acteur américain Morgan Freeman qui réitère ses excuses.

La liste des personnalités visées par des accusations d’abus sexuels dans le monde du 7ème art n’en finit pas de s’allonger depuis l’affaire Weinstein. Le dernier en date, l’acteur américain Morgan Freeman. En effet, après que la CNN est mené une enquête sur l’acteur de 80 ans, huit femmes, travaillant pour la plupart dans sa boîte de production accuse l’homme d’abus sexuel. Ayant déjà pris la parole une première fois pour prouver son innocence, Morgan Freeman a livré un long message relayé par le site américain Deadline.

« Je suis dévasté que 80 années de ma vie risquent d’être ruinées en un clin d’œil. Toutes les victimes d’agression et de harcèlement méritent d’être entendues. Et nous avons besoin de les écouter. Mais ce n’est pas correct de mettre au même niveau d’horribles incidents d’agression sexuelle avec des compliments déplacés ou de l’humour », déclare l’acteur.

« J’admets être quelqu’un qui ressent le besoin de mettre les femmes -et les hommes- à l’aise autour de moi, quelqu’un qui veut leur faire sentir que je les apprécie. Dans ce but, j’essaie souvent de plaisanter avec les femmes et de les complimenter, d’une manière que je pensais légère et humoristique. Clairement, je n’ai pas toujours provoqué les résultats que j’attendais. C’est pourquoi je me suis excusé jeudi et continuerai de m’excuser auprès de quiconque que j’aurais pu déranger, même sans le vouloir. »

Puis le comédien oscarisé fini son message en affirmant qu’il n’est pas un prédateur sexuel : « Mais je veux également être clair : je n’ai pas créé d’environnements de travail dangereux. Je n’ai pas agressé de femmes. Je n’ai pas offert d’emploi ou de promotion en échange de sexe. Toute suggestion indiquant que j’ai fait cela est totalement fausse. »

Morgan Freeman réitère ses excuses dans un long message